Background Image

Album

Landareyre 1947

Article Image

Les langues sont fourches, elles parlent à l’envie et de travers. Elles disent un peu de bien et du mal beaucoup, des vivants pareil que des morts, comme s’ils venaient juste de passer le seuil. D’ailleurs ils sont là, apparitions. Ils se tiennent debout à contre jour, dans l’embrasure de la porte.
L’enfant des ténèbres, p. 195